AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ouvert Depuis Août 2011 - Forum RPG YAOI - NC18

 :: Oasis détente :: Les Archives du Forum :: Les Archives Des Personnages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Khalebb /terminé/

avatar





Invité
Invité
Dim 8 Juil - 5:13
Prénom : Khalebb
Fils de : Aberibeth
Âge : 21 ans
Appartenance : Tribu du vent
Métier/Occupation : Guerrier / apprenti médecin

Physiquement ?
Un jeune homme d’une grande taille et d’une prestance, non moins grande, s’avance à travers la pièce : il s’agit de Khalebb. Cet homme ni trop gros, ni trop mince, que dire moulé à souhait avance d’un pas mesuré mais prompt vers le siège qui lui ai indiqué. En aucun cas il ne se permet de faire preuve de nonchalance ou d’hésitation, seulement il n'a pas conscience de ce qu’il s’apprête à faire. Sa silhouette agréable se perd bientôt ou milieu d’un amas d'objets, pour les uns, sans valeur déposés à l’endroit même ou il est sensé pendre place. De plus, son interlocuteur l’homme qui l’a prié de le suivre semble afféré par autre chose que la présence du jeune homme qu’il ignore presque. Mais Khalebb ne manifeste aucun signe extérieur d’agacement. Son fin visage d’un blanc presque blême affiche une froideur et une concentration déroutante, à moins que ce ne soit plutôt de l’indifférence ? Who know ?. Nul ne sait vraiment ce qui se passe dans la tête du jeune homme aux longs cheveux noirs lorsque ses beaux yeux gris ciel se couvrent de ce voile glacial, sans sourire, sans égayer ses délicates lèvres.
Quand l'homme semble enfin revenir à lui et daigne lui adresser la parole il est stopper en cours de route par les appels d'une femme qui se trouve non loin, à l'extérieur. Énième manque de considération de sa part, il s’empresse de la rejoindre. Le jeune homme d’un lent mouvement ennuyé hausse ses larges épaules et se passe ensuite les doigts, longs et minces, sur la crinière puis dépose ses deux mains sur ses jambes élancées de gazelle.

Psychologiquement ?
Le jeune homme n’étant pas du matin, il affiche très souvent un visage décontenancé et colérique lorsque s’écoule sa période d’hibernation. Il faut dire qu’il est particulièrement nerveux et désagréable en dehors des combats, où il se remarque par sa vigueur, car il est souvent mal à l'aise sans arme à la main. Il est pourtant d’une fort bonne compagnie quand il se sent épanouit ou quand il est détendu.
Très ouvert d'esprit et intelligent, il a pour habitude d’agir avec raison mais souvent sans retenue. Cependant il est très réservé et taciturne. C’est pourquoi vous ne le verrez pas s’emporter n'importe comment mais il s’énerver très vite car il a le sang chaud et parfois il peut être très rapidement agacé, toutes fois il fuira toujours la confrontation vu qu'il aime rester maitre de lui même. Non pas par lâcheté et parce que c’est un poltron, loin de là, il sait que celui qui a le plus raison est toujours celui qui sait reconnaitre qu’il a le plus tort.
Même s’il fait rarement preuve d’enthousiasme et de bonne humeur quand il entreprend quelque chose, il est quand même très méthodique et il sait faire preuve de sérieux et d’impartialité quand il le faut. En dehors de cela, c’est un jeune homme assez solitaire. Sachant s‘ouvrir aux autres et étant dénué de grande méfiance, il a cependant certaine réticence à faire preuve de sincérité et de franchise. Il affectionne donc beaucoup la solitude sans pour autant détester ou fuir la compagnie des autres. Il sait aussi prendre soin des personnes qui lui sont chères et ces dernières ne se plaignent que du fait qu'il est parfois maladroit car ne sachant trop bien exprimer ses sentiments aux autres. Il est une épaule sure sur laquelle vous pouvez toujours comptez, mais une épaule qui ne sait facilement s'adosser à une autre. Bref Khalebb, c’est une chose et son contraire à certains points. Un jeune indécis mais très rebelle dans la fleur de l'âge.

Son histoire :
Quand l'homme termina avec la femme qui venait de l'appeler il fit volte face et posant les yeux sur Khalebb s’approcha. Sans les décoller du jeune homme, il rangea un peu son foutoir. Une fois ceci fait, si on pouvait dire que c’était fait, il s'approcha encore plus et vint s'asseoir près de Khalebb.
Un raclement sourd de gorge se fait entendre par la suite. L’homme courtaud qui se tient assis devant Khalebb, parait sans âge et assez sage. D’une voix grave et familière, il prend la parole.
- Dis moi Khalebb, comment ça s'est passé ?
- ... Comme cela devait se passer, ce fut bref et... bien, tu sais... mais il y a déjà un bon bout de temps donc...
- Je vois, je vois... C'est toujours aussi dure pour toi d'interagir avec les autres n'est ce pas ?
- Mais que dis tu père... tout c'est passé comme cela...
-... devait se passer, oui j'ai compris Khalebb.
Khalebb à présent mal à l'aise, ne soutenant plus le regard aimant de ce père, baissa les yeux vers le sol. Mais détrompez vous, de père biologique il n'en a plus depuis le tout début vu que sa mère ne lui en a jamais parlé et que Khalebb n'a jamais eu le courage de le lui demander. A présent qu'il a atteint l'âge de la procréation il est retourné au palais de l'ouest, celui ou il était né, pour accomplir son devoir. Il ne la connaissait pas, mais sa mère l'avait préparée pour lui. Cette fille douce et gentille s'est donnée à lui comme il le fallait. Lui qui était incapable de son adolescence de tisser des liens autres que familiaux, si on peut dire qu'ils sont à tisser ceux là, n'avait put que compter sur l'intervention de sa mère. Et sa mère, elle lui avait beaucoup manqué, la retrouver fut un grand bonheur. Il n'y a qu'avec elle que les choses sont faciles et qu'il n'y a nul besoin de mots. Ce "père" comme il le dit, il ne mit pas longtemps à l'accepter. C'est en fait un des frères de sa mère qui à décidé de perdre sa virilité pour garder les femmes de cette terre. Mais la vérité, Khalebb la connait, il ne pouvait pas supporter d’être loin de sa seule et unique famille : ses quatre sœurs enfermées dans ce palais. Il a élevé Khalebb comme son fils et ce dernier l'admire et l'aime tellement pour tout ce qu'il a fait pour lui qu'il le considère complètement comme son père.
- Comment cela se passe t-il dehors ? J'ai entendu dire que tu étais soldat mon fils.
- Ce n'est pas encore aussi sure. Ah, les colporteuses !!
- Hahahaha, oui je sais... elles étaient si excitées. Tu es pour tes tantes ce qu'il y a de plus précieux tu sais ?
- Oui, oui je le sais père.
- Alors raconte moi donc !
- J'ai suivis la formation pour être guerrier et je l'ai brillamment terminée. Seulement je dois remplir mon devoir ici avant de retourner et prendre vraiment fonction.
- Comment vivras tu en tant de paix ?
- Pendant ma formation j'ai travailler comme assistant au près d'un vieux médecin qui continu de me payer.
Dès sa sortie du palais Khalebb était tombé sur ce presque vieil homme qui s'était montré très protecteur et familier avec lui. Tout deux ne se connaissaient pas vraiment, mais par des concours de circonstances avaient appris à s'apprécier. Le vieil homme voyait clair en Khalebb comme dans un livre ouvert, il se rendit très vite compte de ses capacités physiques et lui suggéra de le suivre dans sa tribu ou il pourrait devenir un guerrier. Khalebb qui avait désormais confiance, accepta et le suivit dans la tribu des vents. Il alla même jusqu’à lui proposer de l'aider dans sa tache de médecin vu son âge un peu avancé. Il aurait pu se retirer déjà, mais des médecins aussi bon il n'y en avait pas beaucoup et si gentil qu'il accepta de rémunérer Khalebb. Ce dernier fit la connaissance d'Haosha le chef de la tribu et des autres, il adhéra très vite à leur idéaux et fit comme le vieil homme l'avait conseillé.
- ça te permet de t'en sortir ?
- Oui père, je me débrouille bien ne t'inquiète pas.
- Je vois ça, oui. Je suis très fier de toi.
- Merci père.
- Quand sors tu ?
- Demain !
- Déjà et dire que tout ce temps je n’ai pas vraiment pu te parler.
- Ce n'est pas ta faute père, mais je dois partir.
- Je comprends, je comprends.
Trop de souvenir blessant pour cet enfant. En ce lieu
ou il est près de sa mère, son cœur cependant le pousse à s'en aller. A rejoindre la solitude à laquelle il s'est habituer, ce mal être au sein des gens qu'il aime est infondé, mais pourtant bien présent.

Le lendemain donc, Kalebb quitte le palais de l'ouest pour rejoindre sa tribu ou à présent il doit se fonder une vie car il n'est plus un enfant. Cette tribu qu'il a apprit à connaitre et avec laquelle il consent à vivre. Une tribu qu'il n'a pas encore totalement cerné, trop centré sur son apprentissage de guerrier et peut être aussi trop jeune dans le temps, mais maintenant que tout cela est finit commence pour lui la véritable aventure au sein de ceux qu'il appelle les siens. Les adieux avec ses frères et sœurs ne sont pas très terribles, car il à grandit très éloignés psychologiquement d'eux par manque de fraternité. C'est à ses tantes, son père et surtout sa mère qu'il y eut plus de difficulté à dire au revoir. Mais il le fallait. Avec cette fille, il est déjà claire qu'ils ne resteront pas en contact. Mais sa mère l'a assurée de s'occuper de tout comme toujours, le moment venu il verra peut être son enfant.

Une présentation rapide du joueur ?
Pseudo : /// :
Âge : 18 ans et vacciné (yaoiste confirmé)
Loisirs : ciné, ordis, mangas, passer mon temps à accumuler les forums yaois et à RP non stop, bref tout ce qui me permet de rester un légume farao
Autres : il y a longtemps que j'hésitais à venir ici, maintenant c'est enfin fait et je ne le regrette pas Cool . Je suis soit très connectée, soit carrément pas du tout XD. Pour les RP je suis toujours open pour tous et j’ai une excellente fréquence de réponse quand il le faut. Bon voilou c'était moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Dim 8 Juil - 9:50
Bonjour et merci de t'être inscrit !

Je viens de me lever et eu beaucoup de mal à lire, alors je relirais plus tard, quand j'aurais les yeux en face des trous... J'ai néanmoins pu remarquer qu'une relecture ne serait pas superflue. J'ai noté beaucoup de fautes d'inattention. J'aimerai aussi que dans ton histoire, tu insiste un peu sur le lien entre Khalebb et le clan du Vent.

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Lun 9 Juil - 21:00
Ok !

Je te souhaite donc la bienvenue ! Bon jeu ^^ Tu es validé
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badiya :: Oasis détente :: Les Archives du Forum :: Les Archives Des Personnages-
Sauter vers: