AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ouvert Depuis Août 2011 - Forum RPG YAOI - NC18

 :: Préambule :: Les Notices :: Le Contexte & Annexes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

III. Les Palais & Les Villes

avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Sam 31 Aoû - 11:23
LES PALAIS ET LE DEVOIR

"Le devoir d'homme", ou "le devoir de femme", c'est la procréation. A partir de 21 ans, les hommes ont sous certaines conditions la permission d'entrer au Palais afin de prendre une "épouse". Il n'est pas question de mariage évidement. D'ailleurs, nul n'est tenu de n'avoir qu'un seul "époux" ou une seule "épouse" dans sa vie. Une fois le couple formé, l'homme n'a la permission de quitter le Palais qu'après confirmation de la grossesse mais s'il le désire, il peut rester jusqu'à l'accouchement. Les enfants vivent au Palais avec leurs mères jusqu'à l'âge de 16 ans. Ils sont alors livrés à eux-même sur les terres de Badiya. Bien sûr, cela ne concerne que les garçons. Les filles pour leur part restent au Palais avec leurs mères et leurs soeurs et c'est à partir de l'âge de 18 ans qu'elles peuvent à leur tour prendre un époux.

Le Palais de l'Ouest : Les femmes y sont traitées comme des reines. Elles sont extrêmement respectées de par leur capacité à enfanter et ce sont elles qui font loi. Elles ont évidement le droit de refuser un époux, de le choisir elles-même. Les enfants sont bien traités également et bénéficient de l'enseignement d'érudits. On leur apprend la lecture, les contes et légendes du monde, les ficelles du commerce...

Le Palais de l'Est : Là en revanche, la vie est bien moins aisée pour les femmes. Sans dire qu'elles sont maltraitées ou considérées comme du bétail, elles ne sont en tout cas pas libres de leurs choix. Ce sont les hommes qui dominent et ils n'oublient jamais de le leur rappeler.
De par la domination masculine et machiste à l'intérieur de ce Palais, il n'est pas rare de devoir payer un pot de vin pour avoir accès aux femmes les plus jolies.
Quant aux enfants, ils bénéficient également d'un enseignement mais celui-ci est d'avantage tourné vers les arts guerriers. Le combat, la stratégie... Et leurs instructeurs ne sont pas tendres. Leur but : former des hommes forts capables de survivre au désert. Il faut dire qu'à Badiya, la vie n'est vraiment pas facile à l'Est...

Vous concernant : Votre personnage sera originaire d'un de ces deux Palais. Sauf exceptions très rare et qu'il faudra soigneusement justifier, il n'en sortira pas avant son 16ème anniversaire et n'y retournera pas avant le 21ème. Notez bien que l'origine de votre personnage ne détermine en rien son allégeance à une tribu ou à une autre même s'il est vrai que ça peut largement l'influencer. Et n'oubliez pas que la neutralité existe aussi.



LES VILLES

Assima : Assima est la ville la plus importante de Badiya et ce qui se rapproche le plus de ce qu'on pourrait appeler une capitale même si pour qu'elle en soit vraiment une, il faudrait un gouvernement. Or ce n'est pas le cas. Située à l'Ouest, en bord de mer, c'est un haut lieu de commerce mais aussi un centre culturel. C'est en effet ici que ce trouve la Grande Bibliothèque où tout le savoir est précieusement conservé.

Madina : Il s'agit de la ville située le plus au Sud de Badiya et ce ne serait qu'un village parmi d'autres si elle n'était pas la dernière bourgade avant la mer de sel. Beaucoup moins développée qu'Assima, elle ne survit que grâce au commerce du sel et de nombreuses caravanes rallient les deux citées. C'est aussi dans une moindre mesure un lieu de culture de par la présence de la Barrière d'Acier. Ce "mur" de vestige de l'Anciens Temps attire et intrigue les érudits depuis toujours.

Kadim : Beaucoup évitent cet endroit. Située au Nord, à proximité des premiers grand lacs, Kadim est par excellence la ville des marchands d'esclaves. Son souk n'est qu'une vaste foire à la chair et c'est aussi à Kadim que se sont le plus développés les combats de gladiateurs. Souvent esclaves eux-même, ils jouent leur vie dans l’arène dans l'espoir d'obtenir un jour la liberté...

Vous concernant : La quasi totalité des hommes vivant et travaillant dans les villes sont neutres, et les villes en elle-même le sont également. Cependant, par son importance et son emplacement, on peut deviner que les guerriers du Sable prennent le risque de tomber sur leurs ennemis en se rendant à Assima...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badiya :: Préambule :: Les Notices :: Le Contexte & Annexes-
Sauter vers: