AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ouvert Depuis Août 2011 - Forum RPG YAOI - NC18

 :: Oasis détente :: Les Archives du Forum :: Les Archives Des Personnages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zaïna, l'homme aux mils douceurs

avatar





Invité
Invité
Mar 3 Sep - 17:43
Prénom : Zaïna
Fils de : Bennina ( Palais de l'Ouest )
Âge : Dix-neuf ans.
Appartenance : Tribu du Vent.
Métier/Occupation :
- Dresseur de chevaux
- Danse avec le feu
Physiquement ?
Zaïna à toujours étonné de par ces yeux rouges lorsqu'il était enfant, puis au fil des années cela c'est avéré être une chose presque banal; ce qui est pourtant une cause de soucis pour lui. Ces yeux sont rouge, intense comme les flammes du soleil, ce qui ne lui permet pas de voir comme les autres. Il préfère les coins d'ombre même s'ils sont rares a l'éclat du soleil qui lui pique les yeux. Il eu vite appris à faire en sorte que cela soit moins douloureux. Il recouvre donc ses yeux d'un bandage blanc pour minimiser les rayons de soleil.

Ces cheveux, ce sont ceux de sa mère. Long, bruns, volant autour de lui à chacun de ces gestes. Des cheveux qui font de son visage un endroit de douceur. Un nez fin, laissant un creux se former a la naissance de ces lèvres toute aussi fines.

Certains diront qu'il a les traits d'une femme, d'autre qu'il à la sagesse sur le visage.

A force de dresser ces chevaux, Zaïna garde un buste bien musclé, ni trop large ni trop fin, juste de quoi deviner une force enfouit en lui.

Psychologiquement ?

Zaïna est un homme qu'on ne peut cerné facilement. Il parait arrogant lorsqu'on vient s'attaquer à lui, mais ne s'énerve jamais vraiment. Le dressage de ces chevaux on fait qu'il garde son calme à toute épreuve, même les plus durs.. Du moins en façade. Car le calme est requit pour dresser ces bêtes qui parvienne à capter le stresse.

Il exprime sa rage, son énervement par ces danses avec les flammes le soir. Un moment à lui, une passion.
Son clan ? Il ne l'a pas vraiment choisit, il à juste suivit les dires de sa mère avant sa sortie.

Le jeune homme ne laisse personne lui dicter ce qu'il doit faire, forçant la colère de certains, alors le temps de remettre sa fierté en place, il s'enfuit au dos d'une de ces bêtes.


Son histoire :

Zaïna. Un nom de fille sur un être masculin. Bennina n'avait eu jusqu’à présent que des garçons, un grand regret pour elle. Elle aurait aimé apprendre à une fille comment se conduire lorsque les hommes venaient au Palais. Mais tout ce qu'elle avait, était des garçons qui partaient les uns après les autres.
Pour ce consoler, son dernier fils eu le nom de Zaïna.


- Mère, je ne veux plus que vous me coiffiez! Puis-je aller jouer avec les autres enfants ?

- Allons Zaïna, tu sais que ce qui t'attend dehors, veux-tu vraiment que les autres ce moquent de toi ?

- Vous pourriez peut-être me coiffer ce soir ?

Assit en tailleur, le jeune Zaïna faisait une moue boudeuse dissimulé par ces longs cheveux. Cheveux qu'il détestait par dessus tout, mais qui faisait le bonheur de sa mère.
Au soupire de sa mère, le jeune garçon baissa la tête. Il n'aimait pas décevoir sa mère, et avait compris avec le temps que coiffer son fils était devenu un passe temps.

- Pardonnez moi mère.. Je.. Je ne veux plus que vous me coiffiez, tout le monde me prend pour une fille ici, et je n'aime pas ça.

- Et bien va Zaïna, va jouer.

Le ton de sa mère fut tranchant. Il ne traîna pas à se lever, mais ce n'était jouer qu'il désirait. Se tournant vers sa mère, il la regarda, mais celle-ci c'était déjà lever pour rejoindre les autres femmes.

Les pas de Zaïna tambourinait le sol rapidement, un sourire aux lèvres et les yeux pétillant. Ces mains cognait le murs, parfois il s'y aidait pour rebondir, les yeux river dehors. Dehors, une petite troupe de chevaux galopaient, l'impact de leurs sabots faisait voler le sable autour d'eux, et le vent donnait un magnifique tableau de tout ceci. Il aimait ces instants ou il pouvait s'évader avec eux, ou le temps d'un galop, il s'échappait des leçons interminables.


- Un jour.. Je vous monterais..


**


Le temps était venue, la séparation de la mère et de l'enfant. Une épreuve que Bennina devait encore une fois supporter. Un bonheur pour l'un, un malheur et une habitude pour l'autre. Zaïna n'avait qu'une hâte, aller a Assima pour y voir la Grande Bibliothèque, mais surtout faire face à un étalon.

Les cheveux relever, le jeune homme à présent prêt se dirigea vers sa maternelle. A côté d'eux, d'autres femmes parlaient à leur fils, certaines pleurant devant laisser leur premier fils dans la nature, d'autre aucune émotion sur le visage.


- Oh mon fils. Rend toi à la tribu du vent. Tu y apprendras tellement de chose, bien plus que ce qui est dit dans les livres. Et fait attention à toi je t'en pris.

La tendresse de sa mère ramena le jeune homme à la réalité. Ses lèvres se fendirent un sourire, et ses mains entourèrent le visage de sa mère.

- Ne vous en faites pas mère, j'irais ou le vent me dira d'aller. Je veux découvrir le monde.

Un baiser sur le front maternelle, et ce fut le moment de partir. Sans se retourner, Zaïna suivit le soleil, bien qu'éblouit par ce dernier. Des jours durant, il marcha, espérant arrivé a Assima..

***

A Assima, Zaïna trouva en la bibliothèque un lieu de culture infinie et durable. Les heures de marche du Palais à la grande ville de l'ouest fut vite oubliées. Le premier rentré entre les quatre murs de la baptise, le jeune homme s'informait sur tout ce qui concernait le monde avant celui-ci dans les rares ouvrages qu'il restait ; mais aussi sur les clans qui avaient vu le jour. Ainsi sa mère sans quitter le Palais avait sut trouver où son fils serait le mieux. L'ouest était le paradis, son paradis dans ce vaste monde.

- Le vent..

Zaïna referma le bouquin, il avait tout ce qu'il souhaitait savoir en sa possession. Il ne lui restait plus qu'à marcher à nouveau comme il était venu jusqu'à la ville, mais cette fois, en direction du clan.

Les soirs, Zaïna tentait de trouver un coin où dormir là ou le sable n'était pas susceptible de le recouvrir.

Autour d'un feu, à l'entrée d'un Oasis, il se remémora
la danse que sa mère répétait et qu'il suivait lui même étant petit. Les yeux fermés, les souvenirs revinrent par vagues, par flash. Son corps commença à s'ondulé doucement, comme s'il était incertain. Ses mouvements suivirent les souvenirs de sa mère, fluides, doux, et avec parfois une onde de tristesse.

La chevelure masculine embrassait le vent du soir, tournoyant avec le corps sur laquelle elle reposait jusqu'à la fin net de la danse.

Le brun ouvrit les yeux, son torse dansait encore sous une respiration rapide. Il se rassit en soupirant. Cette danse était faite pour une femme, mais elle demeurait aussi un souvenir de sa mère. Le regard perdu dans les flames, Zaïna prit un morceau de petit bois en le faisant suivre un mouvement qu'il venait d'effectuer. Une lueur nauqit dans ses yeux. Le feu unit à la danse de sa mère pourrait donner un autre relief à ce souvenir, sans attirer de trop l'attention sur lui..


***

La nuit avait été fraîche dans l'Oasis, le soleil en ce matin avait commencer à prendre place et réchauffer le paysage. Un rideau brun
couvrait le visage de l'homme allongé, tant dis ce que trois hommes l’entouraient. Un coup de pied dans la jambe le réveilla de force.


- Ah la princesse est réveillée. On le remmène il pourrait bien se vendre, regarde son jolie p'tit minois.

- J'pense pas non. Il a l'air d'un bon à rien. Et puis regarde ces mains! Pire que les femmes dans les Palais.

- Il vient surement de l'Ouest. Ramenons le au campement.

Zaïna tentait de regarder qui parlait de lui ainsi, bien qu'il n'était pas en mesure de monter dans les tours. Le soleil lui commença à lui brûler les yeux, alors il plongea la main dans sa sacoche. Il plaqua contre sa peau un bandage blanc, deux fentes pour les yeux. Un des trois hommes le prit par le bras, l'aidant à sa relever, les deux autres arrogants riaient en reprenant le chemin, vers la tribu du vent..

Rang souhaité : Danseur de feu ~ Dresseur


Une présentation rapide du joueur :

Lau, 19 ans, étudiante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Mar 3 Sep - 19:28
Bonjour ^^
Et bienvenue !

J'aime beaucoup ton personnage et je ne trouve rien à redire sur le fond ^^

Mais j'aimerai quelques précisions sur différents points :

- dans le physique : "Il eu vite appris à faire en sorte que cela soit moins douloureux." Que fait-il pour que ce soit moins douloureux ? Ca m'a fait penser aux "lunettes de soleil" Inuit, des sortes de masque ne cachant que les yeux, avec des fentes très fines pour éviter que trop de lumière ne parvienne à l’œil. J'ai lu ça dans un bouquin mais ça remonte à loin, il faudrait peut-être que je me renseigne d'avantage si tu es intéressé. Enfin bref heu, je voulais juste savoir ce à quoi tu avais pensé de ton côté ^^

- dans l'histoire, à la fin, je pourrais te demander quelques détails de plus sur son arrivée dans le clan du Vent. A toi de voir si tu te sens d'ajouter une ligne ou deux pour étoffer ce point. Et on pourrait aussi apprécier de savoir où et quand il a appris à danser.

Ensuite pour la forme, je pense que tu as besoin d'une relecture attentive. J'ai repéré pas mal de petites fautes sans gravité mais qui, accumulées, deviennent un peu gênantes. Et certaines phrases sont bancales, comme celle-ci par exemple :"La dressage de ces chevaux on fait qu'il garde son calme à toute épreuve, même les plus durs.."

Pour finir, le terme Matriarche est mal utilisé ^^ Il désigne la femme la plus influente dans une famille ou une société matriarcale, ce qui n'est pas le cas ici puisqu'il est simplement question de sa mère si j'ai bien suivit.

Donc pour conclure, bonne fiche et bon personnage ^^ Une bonne relecture, une paire de précisions aux endroits indiqués et ça sera bon. N'hésite pas si tu as des questions, je suis toujours dispo !
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 4 Sep - 16:09
Hm voilà édité normalement! Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Mer 4 Sep - 18:59
Bonjour ^^

Tu as bien tenu compte de mes remarques, merci ! Mais parce que je suis une enquiquineuse, j'ai encore un détail qui me chagrine. A la fin, il semble sous-entendu que les hommes du Vent pensent à le vendre comme esclave. Or, cette tribu ne donne pas dans ce genre de pratiques. Et il semble plus embarqué comme prisonnier que pour être recruté. Mais s'il est membre de la tribu, c'est qu'à un moment ou un autre, il l'a décidé. La tribu du Vent est plutôt cool pour ça. Pas pacifistes mais ce ne sont pas des barbares non plus. Donc adhérer au clan et y rester doit être une démarche volontaire.

Une petite revue de ce passage et ça sera bon ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Mer 4 Sep - 20:58
Suite à notre échange de MP, je te Valide.

Bienvenue, amuse-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badiya :: Oasis détente :: Les Archives du Forum :: Les Archives Des Personnages-
Sauter vers: