AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ouvert Depuis Août 2011 - Forum RPG YAOI - NC18

 :: Oasis détente :: Les Archives du Forum :: Les Archives Des Personnages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maâl

avatar





Invité
Invité
Lun 3 Mar - 16:03
Prénom : Maâl
Fils de : Vahalia
Âge : 17 ans
Appartenance : Neutre
Métier/Occupation : Apprenti guérisseur, aide à la grande bibliothèque d'Assima et étudie dans ladite bibliothèque à ses heures perdues.

Physiquement :
Maâl a une particularité physique qui lui a valu pas mal de soucis et qui lui en cause encore aujourd'hui. En effet, notre jeune érudit est albinos. Autant dire que ce n'est pas ce qu'il y a de mieux en plein désert, c'est pourquoi il est toujours recouvert de la tête aux pieds de vêtements, ne montrant quasiment aucun centimètre carré de peau, lorsqu'il sort dans la journée. Sous toutes ces couches de vêtements se cache un jeune homme frêle à la peau et aux cheveux blancs comme tout albinos. Ses yeux sont violacés, et comme toutes les personnes ayant cette maladie, il ne supporte pas les lumières fortes qui l'empêchent notamment de voir correctement.

Son visage ovale garde quelques "rondeurs" de l'enfance. Il mesure 1m66, sa carrure est frêle et son corps est mince sans être maigre pour autant. Il est cependant à la limite de la maigreur. Sa carrure fait qu'il est souvent sous-estimé, mais malgré le manque visible de muscles, il n'en est pas moins un jeune ayant reçu l'éducation d'un guerrier et sait donc se battre.

Il a quelques brûlures, réparties sur son corps, dû au soleil pendant son entrainement et sa traversée du désert.

Ses vêtements "extérieur" sont dans différentes teintes de sable et sont composés d'un long turban camouflant sa tête, son visage et son cou ; d'un long manteau, ressemblant plus à un grand drap, et lui arrivant aux chevilles ; de bottes de tissus lui arrivant mi-mollet et d'un pantalon de grosse toile. Depuis son arrivée à Assima, il a pu acquérir de nouveaux vêtements supplémentaires et plus coloré à mettre sous son manteau.

Psychologiquement :
Maâl est un jeune homme très calme, qui s'énerve rarement. Il est capable de rester une journée entière sans parler, sans montrer d'émotions particulières, ce qui fait qu'il donne une image assez froide de lui-même. Il ne sourit pas beaucoup, et les rares fois où il le fait son sourire est très doux.
Il est très curieux, toujours à vouloir en apprendre plus, à lire des livres. Il est également malin et intelligent.
Son éducation fait qu'il peut être très strict sur certains points et sur certaines règles. Il refuse par exemple d'aller contre les règles présentes dans la grande bibliothèque ou celles dictées par son enseignant guérisseur.
Mis à part sa mère et la guérisseuse du palais, il n'a que peu côtoyer les autres habitants du palais et a donc du mal avec les rapports sociaux autres que hiérarchiques (mentor-apprenti, patron-employé ...). N'ayant jamais eu d'amis, il ne sait pas comment s'en faire ou comment se comporter avec eux. Il est également complètement innocent sur le sujet des amours et peut parfois être, malgré ses connaissances scientifiques, très naïf sur le sujet.

Son histoire :
Maâl est né dans le palais de l'Est, et a de ce fait reçu une instruction guerrière. Mais commençons par le commencement.

Sa mère, Vahalia, était une femme douce et docile qui était soumise au bon vouloir des hommes. Tout du moins l'était-elle jusqu'à la naissance de son fils. Ce n'était pas le premier auquel elle donnait naissance, ni le dernier, et heureusement pour elle sinon il aurait pu y avoir de plus grave conséquence à son geste. En effet, la malheureuse jeune femme ne donna pas naissance à un beau et fort futur guerrier, mais à un petit garçon albinos. Or un albinos dans le désert est un homme mort. Comprenant que par son statut d'albinos, homme qui plus est, son petit ne serait certainement pas gardé en vie, elle décida de rusée.
Il est pâle? Rien de plus normal il vient de naître, d'autant que ses deux parents n'ont pas une peau très foncée.
Ses yeux ont une couleur bizarre? Pas d'inquiétude à avoir ce n'est pas encore sa couleur définitive, c'est encore bien trop tôt.
Une chance qu'il n'eut pas de cheveux à la naissance, permettant ainsi d'endormir plus facilement la méfiance des autres. Cependant, elle savait que l'on gardait un œil sur son fils pour être sûr, alors pour le maintenir toujours plus longtemps en vie, elle l'éleva à part, restant la plus discrète possible, une chance que l'enfant soit d'un caractère calme à la base, cela l'aida grandement.

Elle réussit ainsi pendant les premières années de son fils, jusqu'à ce qu'il soit en âge de commencer son enseignement.

À ce moment-là, lorsque la supercherie fut découverte, Vahalia faillit le perdre. Mais bravant l'autorité des eunuques, elle tenta, tant bien que mal, de les convaincre de lui laisser la vie. Qu'il serait fort, et un combattant nocturne incomparable. Ils acceptèrent de le garder et de "l'instruire", cependant s'il ne survivait pas à l'entrainement eh bien tant pis.
Vahalia, soulagée par ce compromis, accepta la punition qui lui fut donnée pour ses actes. Sa vie ne fut sauve que parce qu'elle pouvait encore enfanter. Elle serait, elle et le futur nourrisson, étroitement surveillé pour que cette situation ne se reproduise plus.

L'entrainement que Maâl reçu fut particulièrement dur, car non seulement sa maladie l'handicapait grandement, mais ses instructeurs étaient bien plus sévère encore qu'avec les autres enfants, pour le punir de sa maladie et des actes de sa mère. Il dut travailler très dur pour y survivre. Heureusement il était malin et intelligent, alors après plusieurs brûlures dues au soleil, il confectionna avec l'aide de sa mère, et des autres femmes du palais, une tenue pour le protéger pendant les entraînements à l'extérieur.
Bien sûr cette tenue ne régla pas complètement le problème, mais combiner aux soins de sa mère et de la guérisseuse du palais, il put grandement limiter les dégâts et mener à bien son instruction.

Lors de son seizième anniversaire, Maâl décida de quitter la région et de ne pas intégrer la tribu du Sable. Il savait qu'il ne serait jamais accepté par le clan de par sa maladie et que sa soif de connaissances de ne serait jamais assouvie là-bas.
De toute façon ce dernier n'était pas intéressé par le métier de guerrier. Lui, il voulait apprendre, sur tout et sur n'importe quoi, mais il voulait aussi aider les gens, les guérir, comme on l'avait aidé à survivre. C'est pourquoi, à côté de l'éducation apportée par les eunuques, la guérisseuse du palais avait accepté de lui enseigner les bases de son métier. Son apprentissage de guérisseur restait cependant basique et restreint.
Il décida donc de partir pour l'Ouest où, paraît-il, se trouvait un endroit où sa soif de connaissances serait satisfaite.

Il prépara son voyage plusieurs semaines avant la date fatidique de son anniversaire, afin d'obtenir suffisamment de vivre (non périssable) pour son périple. Il dut également prévoir sa tenue (voir le dernier paragraphe du descriptif physique), les manières de se ravitailler en eau, les différents soins dont il aurait besoin (notamment contre les brûlures) et bien sûr l'équipement nécessaire pour son campement.

Le jour J, il était prêt avec sa tenue et son packtage. Il fit ses adieux à sa mère, il ne la reverra plus jamais, et partit dans le désert.
Afin de faciliter son voyage et de rester discret, Maâl voyagea de nuit et dormit le jour bien camouflé des rayons du soleil.
Malgré tout, la traversée du désert fut difficile, et lorsqu'il arriva finalement à l'Ouest, dans la première oasis, il était déshydraté et affamé.
La suite du voyage fut plus aisée grâce à la présence des oasis, et il atteignit finalement la cité d'Assima, plusieurs mois après son départ.

Son installation dans la ville ne fut pas facile au début, n'ayant pas d'argent, mais après avoir trouvé un guérisseur apte (et volontaire) à l'avoir comme apprenti et proposer ses services à la grande bibliothèque de la ville il put s'installer. Ce n'était qu'un petit logement avec à peine le strict nécessaire, mais cela lui suffisait.

Depuis, il partage son temps entre son apprentissage qu'il ne fait qu'à "mi-temps" (de la fin d'après-midi jusqu’à tard dans la nuit, à cause du soleil qui le gène) et son travail à la bibliothèque (le matin et le midi, le début d'après-midi est son temps libre qu'il utilise pour travailler et/ou lire dans la bibliothèque).

Rang souhaité : Mangeur de connaissances

Une présentation rapide du joueur :
Pseudo : Al
Age : 22 ans
Une ancienne habituée du rpg qui revient après 3 années sabbatiques, et qui risque donc d'être un peu rouillée.
Une présence sur le forum moyenne (sur l'année j'entends vu que j'aurais des périodes où je serais plus présente que d'autres)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Lun 3 Mar - 20:36
Bonjour et bienvenue !

J'aime beaucoup ton personnage et je n'ai pas grand chose à redire sur ta fiche. Cependant j'ai noté quelques mots manquants par endroits, des mots que j'ai pu déduire vu le sens global des phrases mais bon, il manque quand même un truc lol.

Plus important : le Palais de l'Est ne dépend pas, et n'est pas géré, par la tribu du Sable. Quant aux instructeurs, il ne peut s'agir que d'eunuques (juste un détail que je préfère re-préciser). Au début j'ai tiqué un peu à la description que tu as faite de l'ambiance de l'endroit mais finalement ça colle assez. Il n'y a que pour l’exécution de la mère que je ne suis pas très sûre. Ça me semble un peu extrême, surtout que finalement, Maâl a relevé le défi de survivre. Je ne te demande pas de changer mais juste d'y réfléchir de nouveau. Ma foi, si son exécution te semble utile au développement du personnage, nous ne toucherons à rien.

Il y a donc une relecture à faire et quelques détails mineurs à revoir (concernant la prétendue main-mise des hommes du Sable, qui n'a pas lieu d'être, et l'exécution de Vahalia) mais rien qui devrait m'empêcher de te valider rapidement ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 4 Mar - 21:43
Merci !

j'ai fait les corrections (mots oubliés, répétitions, ...) j'ai également modifié l'histoire pour la partie sur les eunuques. Je n'avais effectivement pas bien saisi le système du palais avec les eunuques et l'absence de contrôle par la tribu du sable mais maintenant j'ai intégré.
J'ai également retiré la partie sur l’exécution de sa mère qui n'est pas nécessaire au développement de Maâl. Dans tout les cas il savait qu'il ne la reverrait pas, vu qu'il ne compte pas retourner à l'Est.
Et enfin, j'ai modifier la taille de mon avatar.
Je pense n'avoir rien oublié.

Voilà  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Mar 4 Mar - 21:50
Ok, tout est bon pour la fiche !

Je te valide donc avec plaisir !

Cependant reste l'avatar. Il y a du y avoir une erreur de manipulation quelque part car je ne le vois toujours pas s'afficher aux bonnes dimensions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 4 Mar - 23:05
Merci !!

Effectivement y a un bug avec le forum, il gardait l'image non modifié mais ça a marché en changeant le nom de l'image (bizarre). Donc normalement c'est bon maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Mar 4 Mar - 23:22
L'image me semble un peu étirée mais on va dire que ça va. Je finalise donc la validation et bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badiya :: Oasis détente :: Les Archives du Forum :: Les Archives Des Personnages-
Sauter vers: