AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ouvert Depuis Août 2011 - Forum RPG YAOI - NC18

 :: Oasis détente :: Les Archives du Forum :: Les Archives Des Personnages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dabveid et ses petits plats. [Fin]

avatar





Invité
Invité
Mer 29 Juil - 14:37
Prénom : Dabveid (V muet)
Fils de : Nobviki (B muet)
Âge : 23 ans
Appartenance : Tribue de l'Eau
Métier/Occupation : Cuisinier

Physiquement ?
Par rapport aux autres hommes du continent, Dabveid est assez petit avec son mètre 63. Pour un cuisinier, il est également maigre, légerement athlétique, mais rien d'extraordinaire. De toute façon, il préfère être petit maigre que gros et gras comme certains ours. Une autre particularité est la pâleur de sa peau. Il ne supporte que très peu le soleil et doit rester à l'ombre pour ne pas virer au rouge écrevisse.

A part ça, Dabveid est d'un genre assez commun. Il a des cheveux mi-longs noirs ébènes, qui cachent générallement un ou deux de ses yeux. Ses derniers, légerement bridés, sont d'un bleu très clair. Le reste du visage est générallement droit et ferme. Son long nez bien taillé possède un odorat de la plus grande qualitée, ses paumettes un peu hautes forment un menton à la pointe tout juste arrondie.

N'étant pas un guerrier ni un chasseur, Dabveid ne porte jamais d'armure lourde et encombrante. A la place, il opte pour des étoffes légères aux couleurs claires. Quand il ne fait pas trop chaud, il est entièrement couvert pour protéger sa peau. Mais de toute façon, il prends toujours soin de cacher au moins ses jambes, car sur la gauche se trouve une vilaine cicatrice écarlate. Il possède tout de même un fouet qu'il porte en ceinture, au cas où.

Psychologiquement ?
Das le genre "lent" vous venez de trouver votre maître ! Avec lui il vous faudra être patient, très patient. Beaucoup de gens pensent qu'il est muet, mais il prends juste son temps pour connaître les gens avant de parler. De même qu'il ne fait aucun geste sans l'avoir bien réfléchi. C'est un jeune homme prudent, pour ne pas dire méfiant et discret en tout occasion, bien qu'il se soit un peu ouvert depuis qu'il a rejoint le clan de l'eau.

Avenant envers ses compagnons de fortune, Dabveid exprime plu souvent qu'il pense ou ressent par des mimiques, il est très expressif sur ce point. Il aime aussi écrire ou dessiner pour représenter ce qu'il pense. Et il en pense des choses. C'est souvent difficile de l'arrêter quand il a commencé à écrire. En revanche, il est un vrai mur de pierre face aux inconnus, ou même les connus qui ne sont pas de la tribu.

Pour autant, à part dans certains cas de force majeure, Dabveid est plutôt du genre pacifiste. Il claque plus souvent le fouet en menace que pour se battre réellement. C'est le genre de fou étrange qui ne considère pas la guerre comme une solution, bien qu'il ait conscience de l'importance de personnes fortes pour protéger les faibles (comme lui). Il n'est pas non plus le genre érudit qui est avide de connaissances et de règles du monde ou d'apprendre le passé glorieux. Mais avec ses expériences culinaires réussies, et sa capacité à accomoder ce que les chasseurs et cueilleurs trouvent (ainsi que son moyen de communication assez unique) il apprécie d'être rangé dans la catégorie des "Artistes". Et un artiste utile qui plus est.

Son histoire :
Comme tout le monde, Dabveid est né dans un des deux Palais. Pour lui, ce fut le Palais de l'Ouest, auprès de la charmante Nobviki. D'elle, il a hérité de sa petite taille et de ses yeux bleu, ainsi que son calme unique. De son père, qu'elle avait décrit comme un homme de talent et de lettres, il recu un interet pour les arts divers et variés et les longs cheveux noirs. Est-ce que les éducateurs connaissaient le père ? En tout cas, ils savaient déjà quoi faire de lui. Si certains jeuens hommes avaient tout de même des leçons de guerre (plus sur le positionnement stratégique), Dabveid eut très vite un panel de matière précis : Lire et écrire bien sûr, mais aussi dessiner, créer des pigments de couleur, ainsi que l'art de trouver des denrées dnas le désert et bien les accomoder. Et aucun professeur ne pouvait lui trouver reproche dans ces domaines. Ce qui les préoccuppait en revanche, était sa difficulté à parler aux autres. Ils savaient qu'il n'était pas muet, il parlait en cas de fortes nécéssité. Mais pourquoi ne disait-il pas un mot autrement ? Des guérrisseurs vinrent l'ausculter sans rien trouver. Seule sa mère semblait comprendre ce qu'il se passait, cependant elle ne répondaient aux demandes que par un haussement d'épaules.

Enfin, les 16 ans de Dabveid sonnèrent. Comme les autres garçons, il put enfin mettre un pied dehors. Comme beaucoup d'autres garçons, divers artisans se jetèrent sur lui pour le recruter en apprentissage. Sans perdre de temps, le poussin fraîchement sorti suivit un restauranteur, qui manquait de commis pour faire tourner son auberge à Madina . Il lui apprit ses propres recettes, comment trouver des viandes de qualité ou cacher le goût de celles moins agréable quand il n'y a rien d'autre... Oui, David aimait bien ce nouveau professeur et la vie qui allait avec. Il avait même le droit de tester ses propres recettes.

Cette période de calme dura une année seulement. Car ensuite, les ennuis commencèrent. Un groupe de brigands entra un soir dans la petite auberge. Il pillèrent les ressources de l'auberge et enlevèrent les plus jeunes employés, Dabveid compris. Ils furent emmenés jusqu'au Nord, à Kadim... Pas besoin d'être un génie pour comprendre qu'il allait être mis en esclavage s'il ne réagissait pas. Même si l'action n'était pas sa spécialité... Il n'y avait pas que SA vie en jeu après tout. Lentement mais sûrement, Dabveid se tortilla jusqu'au bord de la roulotte, du côté des chevaux. Deux des brigands étaient assis là. Entre eux se trouvaient des brides de rechange. En d'autres occasions, il aurait pris quelques minutes pour définir si c'était la chose la plus approprié, mais là, il n'avait pas le temps. Il attrappa la lanière de cuir et la passa au cou du premier brigand. Le second fut trop surpris pour réagir immédiatement. Ces quelques secondes sauvèrent la vie de Dabveid puisque un de ses collègue enhardit se jeta sur le deuxième. L'un étranglé et l'autre assomé, ils firent sortirent les autres. Mais le reste des brigands juste derrière se mirent à tirer. L'ami de Dabveid se retrouva une flèche planté au niveau du coeur. Dabveid seul n'avait pas le temps de sauver tout le monde s'il tenait à sa propre vie. Il garda la bride en main et se mit à fuir en zigzagant pour essayer d'eviter les flèches. Il s'en prit une dans la jambe malgré tout et s'étala dans les dunes de sables. Il pouvait entendre les brigands arriver. Il fit une chose inimaginable pour lui. Il hurla. Il cria à l'aide de toute ses forces en priant pour que les histoires qu'il avait entendu quand au village caché du Nord soit vrai.

Et elles l'étaient. Des membres de la tribu de l'Eau qui passaient dans les environs entendirent son appel. Ils arrièvent juste avant que Dabveid ne soit rattaché et remis dans le chariot. Les brigands furent tous assomés, les otages/eslaves libérés et certain suivirent les gardes de l'Eau. Parmi les certains se trouvait évidement un certain cuisinier blessé. Il n'eut guère de mal à trouver sa place dans la tribu où il vit désormais comme l'un des cuisiniers principaux. D'ailleurs, il n'est jamais retourné au Palais de l'Ouest effectuer son Devoir d'Homme, ne préferant pas s'éloigner de son foyer.

Rang souhaité : Artiste Culinaire de l'Eau
Une présentation rapide du joueur ? Hey, je suis Freyon un jeune genderfluid qui n'aime les mossieurs. Alors un forum où il fait si chaud que les trois quarts sont torse-poils.... Moi je dis VI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Mer 29 Juil - 17:18
Je ne trouve rien à redire à cette fiche efficace ^^

Tu es validé !

Néanmoins, fais attention à te relire car j'ai détecté quelques petites fautes. Par exemple, on dit "restaurateur" et non "restauranteur".

Bienvenue parmi nous, bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badiya :: Oasis détente :: Les Archives du Forum :: Les Archives Des Personnages-
Sauter vers: