AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ouvert Depuis Août 2011 - Forum RPG YAOI - NC18

 :: Oasis détente :: Les Archives du Forum :: Les Archives Des Personnages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Warrehn, le Sans-jumeau

avatar





Invité
Invité
Lun 16 Jan - 19:04

Prénom : Warrehn
Fils de: Kayi
Âge : 25 ans
Appartenance : Neutre, mais a été sauvé par la tribu de l'eau. Il n'en fait pas parti en revanche. Il a juste des affinités avec, restant indépendant. Son errance curieuse en fait un solitaire neutre sans tribu

Métier/Occupation : Voleur, fouineur, débrouillard, loueur de trucs qui lui appartient pas, caméléon pour survivre, chasseur et guide dans la jungle pour les intrépides...Il s'adapte à beaucoup trop de choses, mais il a une fierté , mais il y a une chose qu'il ne fera jamais par fierté personnelle: vendre son corps.

Taille: 1m87 ~ Poids: Environ ....bah en fait, il en sait rien.
D'une silhouette plutôt fine, mais sculptée par une vie dure et changeante, entre survie et moments douloureux, il n'a jamais vraiment eu l'occasion de s'engraisser. Un ventre plat mais joliment vallonné d'abdominaux, il n'aime pas le couvrir, rapidement submergé par la chaleur qu'il ne supporte pas. Il en fait régulièrement des vertiges, problème sanguin oblige, mais la médecine n'est plus là pour régler ce soucis. Alors il vit avec, même si ça a tendance à le handicaper pour certaines choses. Pourtant il a survécu à tout en dépit des séquelles laissées par ce début de vie chaotique. Ses épaules sont droites et solides, ses mains grandes, ses bras sculptés au couteau. Il est fort mais n'en laisse rien paraitre, trop mince aux yeux des autres hommes pour faire le poids, mais sa puissance nerveux est un sacrée atout, et il est rare qu'il n'est pas le dessus dans une bagarre.
Ses jambes de criquets sont néanmoins endurantes et il peut marcher des heures dans le désert s'il n'y avait pas le soleil. Il est capable de vivre de presque rien....mais mange tout et n'importe quoi, en permanence, comme si ses malaises avaient un rapport avec la nourriture. A notre époque, on aurait appelé cela de l'hypoglycémie, et dans une temps comme celui de Badiya, qui aurait pensé qu'une si petite chose pour nous, aurait pu être si conséquente quand on ne connait plus grand chose en médecine. Qui plus est , il est asthmatique. Ça non plus, on ne sait pas vraiment ce qu'il a, du coup, ses amants ne sont pas nombreux. Les deux combinés, certains pensent qu'il est bien malade, ou contagieux. Il se retrouve davantage isolé qu'il ne l'est déjà. Il a fini par se résigner et par accepter ses tares de santé. Jusque là, il est vivant, pour lui, c'est tout ce qui compte.

Son dos est droit et musclé, mais aussi marqué de multiples cicatrices, résultats de guérison de nombreux coups de fouet, de tortures ou de punitions quand il était gamin puis quand il a été esclave. Il ne montre jamais son dos, sa nuque ou ses fesses, ce n'est pas le genre de choses qui aident à garder son anonymat.
Il a aussi un tatouage tribal qui prend toute l'épaule droite avant, et le haut du torse.
Ses cheveux sont longs, blonds roux un peu bizarres, ils ont déteint avec le soleil...Il a aussi une partie du crâne, au dessus de l'oreille gauche où les cheveux n'ont pas repoussé. Une partie de sa tignasse a été massacrée et un produit toxique balancé sur une partie de sa tête...Il n'en reste qu'une brulure assez importante qu'il dissimule sous son bandeau gros foncé. Ses yeux sont marrons clairs, et sa peau matifié par le climat.
Vestimentairement, il s'habille avec ce qu'il trouve, mais son style est relativement rebelle... Il aime les chemises bien ouvertes, godasses solides, il accumule ceintures et écharpe, bracelets et colliers fins, bagues et bandeau à cheveux. Dés que l'un est foutu, il remplace par autre chose.

Défauts: Impatient ¤ Imprévisible ¤ Impulsif ¤ Sauvage ¤ Torturé de l'intérieur ¤ complètement déglingué du bocal ¤ hyperactif hypoglycémique ¤ grande gueule ¤ se fait vite des ennemis ¤ Trop franc.
Qualités: Ultra optimiste ¤ Plein d'humour ¤ Original ¤ Courageux ¤ Compréhensif ¤ charismatique ¤ S'adapte à tout ¤ Auto dérisoire ¤ Réconfortant ¤ Créatif ¤

En général, il énerve. Il a tendance à montrer un visage enjoué, déconneur, ouvert d'esprit, bon vivant et totalement déluré, pour dissimuler un passé tortueux et le fait qu'il lui manque une part de lui pour toujours. Mais il estime que les autres n'ont pas besoin de savoir, alors autant jouer la comédie. Il a tendance à faire des plaisanteries douteuses, trouver des idées complètement incongrues, faire des actes stupides, se montrer plus bête et fou qu'il ne l'est réellement. Bon ok, il est vraiment fou .... mais ça ne serait pas arrivé si la folie humaine n'était pas persuadé du bon ordre des êtres. Malgré le cataclysme, l'humanité a gardé ce coté qui veut tout contrôlé, y compris cette histoire d'eugénisme étrange. Il avait un jumeau. Les hommes qui les ont éduqués ont estimé devoir les séparer parce qu'ils ne progressaient pas assez vite ensemble. Warrehn était plus doué que son frère, mais il était hors de question qu'ils ne se séparent. Fusionnels, ils étaient plus un handicap qu'autre chose, et Warrehn vit avec la mort de son frère sur la conscience. Il ne pourra jamais se pardonner et vit avec un sentiment de culpabilité intense jusqu'à ce qu'il craque un jour et ne provoque quelqu'un jusqu’à ce qu'il se fasse tuer. S'il énerve volontairement les autres... c'est aussi pour se punir cette partie de sa vie... comme si subir , subir et encore subir pourrait lui ramener son frère jumeau. Il finit même parfois dans des états misérables, mais il survit toujours comme si la vie s'acharnait à lui faire payer cet acte. Il l'avait tué. C'était lui...comment avait-il pu faire une chose pareille...
Pourtant ce n'est pas un mauvaise bougre. Bien au contraire, mais il faut pouvoir le supporter, et quand on s'y habitue, il en vient même à manquer quand il n'est pas là. C'est trop silencieux, ou on ne trouve pas de divertissement.
Il n'a pas non plus de tabou quand il s'agit de parler de sexe, ou de plaisanter de flirter pour le fun, mais quand les choses deviennent sérieuses, il devient soudainement mature, et change complètement de personnalité...
Le seul moment où il perd ses moyens c'est quand quelqu'un qu'il apprécie est sur le point de mourir ou blesser. Hormis cela, il se comporte tout à fait librement, sans aucune gène de rien. Ses trimballer à poil devant quelqu'un ne lui pose pas franchement de soucis, et ne voit pas ça comme quelque chose de bizarre... C'est juste normal pour lui. De même que câliner quelqu'un juste comme ça, ou bien aider quelqu'un à se fringuer ou se laver ou autre.... Il n'est excité que quand les choses deviennent réellement sérieuses et que c'est explicite.
Il est taquin, et se marre souvent pour un rien. En revanche quand il est en pétard , me vaut se planquer, et ne plus l'ouvrir parce qu'il explose tout ce qui passe. Il est aussi habile avec les couteaux, et les cordes qu'avec des bougies et des mains pleines de crème de sève pour les massages. Rien ne le choque vraiment, il est ouvert à tout, excepté un truc ! Se faire prendre . Là... problème. Mais qui sait. [/color]


Son souffle était lourd...lent...Il ne s'entendait même plus penser...son cœur s'envenimait d'un courant d'oubli que les larmes inconscientes ne tarissaient pas d'engrosser. Et ce mal être grandissant...inconscient, une envie de mourir mais un corps qui refuse. Du sable qui bouge, et le souffle insouciant du divin qui s'acharne à ne pas vouloir le recouvrir et cette notion de vie qu'il a oublié. Il git là...dans un trou de caillou qui n'arrive pas à se remplir, comme si une puissance supérieur se motivait à laisser le corps mutilé et défiguré à la vue des charognards qui commençaient à roder à l'odeur du sang tout autour au sol... ou en hauteur dans des cercles étranges, sombres présages d'un horrible acte à venir. Il allait se faire dévorer. Ses tripes étaient déjà à moitié à l'air, cela ne pourrait que simplifier les choses. Tant mieux , sa mort serait rapide. Alors pourquoi tardait-elle? Dame à la grande coupe-coupe s'était-elle planté dans l'itinéraire à travers les dunes? Il ne lui en voulait pas. Il ne savait même pas où il était. Il faisait sombre... et horriblement froid....Dame Lune devait bien se marrait là haut, devant le pathétique vermisseau qui s'engluait de granulés râpeux.

Du sable... encore du sable... des cailloux... du sable...de... d...noir...plus rien, et le silence, pendant longtemps. Tiens la Mort l'aurait-il emporté lui et son crime de gosse torturé? Il se sent rien.....chhhh....ah? Que'est-ce....q...Qu'est-ce que c'est ce bruit? On froisse des boulettes de semoule chez les morts? chhhhhhh....encore. Encore ce bruit....D'où cela vient-il...Il entendait quelque chose....Puis des chuchotements masculins... graves...

"....ais-oi...tu vas...l..réveil...é ...."
" Chhhhh"
" Mais arrête ça..."
Un coup étouffé léger.
" Aie! "
Il n'était pas mort...? Où alors les diables des enfers étaient des petits comiques bizarres... Le gamin échappa un gémissement léger et rauque et se mit à tousser. Aie...douleur intense dans le torse. Non dans la jambe... non dans le ventre... non dans le... oh non pitié faites qu'ils lui aient pas coupé ça...Il a entendu parlé des eunuques...Il veut pas être un eunuque. Non pas ça.Ni pour lui, ni pour....

" Therys!!!!!"hurla-t-il d'un coup en se redressant avant de lâcher un cri de douleur profond, grave et fort... ce qui le recoucha net sur le coté, recroquevillé et tremblant de résistance à la douleur....
" Woh , calme toi gamin...Filez moi la liqueur..."
On lui apporta une grosse gourde en métal, et le grand type blond habillé comme un Touareg lui engouffra l'épais mélange dans la gorge, manquant de l'étouffer, mais il n'avait pas la force physique de riposter. Il engloutit comme il put et retomba sur la paillasse confortable à même le sol , les yeux entrouverts.
" Comment tu t'appelles gamin..."
" Warrehn...."
" Qui est Therys?"
" Mon jumeau..."
" Où est-il...?
" Je l'ai tué...."
" Tu es un criminel...? Nous allons devoir te livrer..."
"Ils ne veulent même pas de moi comme esclave, ça sert à rien..."
" Tu sembles avoir une lourde histoire...."
"..."
" Tu as besoin d'aide... Parle moi en si c'est le cas..."
" Vous ne pourrez rien faire..."
" Qu'en sais-tu..."
" Parce que les moitié de jumeaux ne valent rien sans l'autre... laissez moi mourrir..."
" Hors de question... ce n'est pas dans mes prérogatives...Parle. D'où viens-tu. "
"J'ai mal."
" Ça passera."

Un long silence s'en suivit. Le gamin ouvrit un peu la bouche pour humecter ses lèvres et une mèche longue et blonde tomba sur son visage, encore taché de sang. Il n'était ni changé, ni lavé. Seuls ses plaies avaient été soignées, comme on se comptait de faire le strict minimum en attendant de voir qui il était, pour ne pas être ensuite pris pour des traitres à avoir entretenu un possible espion.

" Je t'écoute..."

Le grand baraqué ressemblait à un coupe gorge humain avec un vieil uniforme d'on ne sait où trouvait certainement sur des squelettes d'autant, dans les endroits les mieux conservés. Warrehn aimait bien aller dans ces endroits aussi... Les immeubles à moitié enfoui, et des anciens foyers comme des temples vieux de plusieurs siècles, alors que ce ne sont que de vulgaires baraques solides, où le seul trésor qu'on puisse trouver ne doit pas vouloir un millième de ce qu'on trouve dans un vrai tombeau, mais il aimait les petites choses. Le type au grand linge sur les épaules, lui pris doucement un bijou rond qu'il avait autour du cou. Une amulette. Le dernier reste de ce qu'il avait de son frère... depuis leur enfance. Il l'observa de prés.

" Tu viens du Palais de l'Est...C'est étrange , on ne donne ces amulettes qu'aux plus braves d'entre eux qui en sortent ... pourquoi es-tu dans cet état aujourd'hui...? Tu n'as rien à craindre...La plupart des hommes qui viennent de cet endroit font parti de notre clan..."
"Je suis où..."
" Dans une tente de la tribu du Sable. Nous étions en traque d'une caravane de cinq chameaux qui nous a volé des objets importants. Mais nous les avons perdu dans une tempête de Sable, avant de te trouver , recroquevillé comme une charogne dans un ancien puits rebouché. Qui t'as jeté là?"
" Le marchand d'esclave...Thorgas, fils de Chimèrea."
"Ah... tu es donc un esclave... Enfin ce qu'il en reste... Thorgas n'est pas franchement le maître d'esclaves à avoir. Et puis si tu as cette médaille, tu n'aurais jamais du être sous sa coupe. Tu as commis un crime? Tu es recherché? Tu as violé des femmes, ou des enfants? "

Warrehn tordit un œil. Il le prenait pour qui ce type? Ça va pas la tête? Il haussa les sourcils en baissant les yeux, et regarda ailleurs, examinant assidument la tente qui était simple mais solide. La tente d'un guerrier était tellement différente de celle d'un marchand....sans fioriture, saine et rustique. Rien de mieux pour bien s'abriter.

" Ne me regarde pas comme ça... je n'ai rien fait de tout ça...*soupire le grand blond maladivement maigre.
" J'en sais rien, j'en ai connu, et rien ne me surprend plus. Vas-tu enfin te décider à m'expliquer ce qui t'es arrivé et qui tu es...?
" Je pourrais avoir à manger et à boire... si je le fais...?" demanda-t-il en tentant de se redresser assis, avec l'aide de la grosse main peu délicate du viking du désert.
" Cela va de soi."
" Merci beaucoup...."

Un silence s'installa après que le grand type aux cheveux en pic se soit éclipser pour mettre en ordre le petit campement et donner les ordres. Ils étaient quatre hommes. Lui et trois autres plus jeunes, un peu moins dégourdis. Warrehn lui était assis comme une loutre sur la paillasse à même le sol, sur plusieurs tapis de lin qui empêchaient au sable une invasion douloureuse de ses plaies. Il laissa le temps s'écouler. L'autre revint , et ouvrit un peu la tente. la nuit tombait et le froid se faisait pesant. Il lui donna deux pulls et une grosse couvertures, puis s'assit en face de lui pour lui donner une écuelle d'une bouillasse de haricot blanc et de vieux lard qui ne sentait pas si mal quand même. Affamé , Warrehn plongea sa cuillère en métal abimé dedans et en avala de grosses goulées suintantes et grasses. Oh le bonheur d'un repas lourd...Comme boisson , il eut un genre de liqueur qui endort les douleurs. Il s'en contenta. C'était pas si mal.

" Je m'appelle Warrehn...j'avais un frère jumeau...Therys...On est né au Palas de l'Est...Je suis le plus jeune...j'ai toujours été le plus faible physiquement, parce que j'ai des problèmes de respiration dés que je fais un gros effort, et des vertiges si je ne mange rien... Oui je sais , c'est moche, franchement pas viril... comme si j'avais choisi....Mon frère était... intelligent, d'une rousseur chouette, un caractère très sociable et gentil... ouvert, séducteur et j'en passe. Et comme dans tout couple de jumeaux, il y a souvent des antagonistes....Moi j'ai mal grandi, j'étais malade, j'avais toujours du mal à respirer et je m’écroulais dans les combats. Je me suis pris des coups, fait humilié... et mon frère m'a toujours défendu. Je suis devenu la petite lopette du groupe...Je me suis isolé, j'étais agressif et complètement fermé...Je me suis entrainé avec lui en cachette la nuit... on aurait pu être durement puni... mais on échappait à chaque fois aux surveillances.. Avec le temps, j'ai compris mes problèmes, alors je les ai travaillé jusqu’à n'en plus pouvoir...J'aurais bien voulu connaitre ma mère...Elle m'aurait peut être donné une meilleure estime de moi. Therys en avait beaucoup lui, peut être assez pour deux, c'est du moins ce que j'ai pensé...On était inséparables...Vers douze ans, j'avais acquis une rage de me battre que peu de gamin avait...Plus j'y pense et plus je me dis que lorsqu'il disait: "Warrehn... vas y dérouille le...", c'était franchement malsain, mais j'arrive pas à voir mon frère comme quelqu'un de mauvais...J'étais presque son chien de garde... je sais... vous allez me dire que j'avais aucune fierté..."
"A douze ans, qui en a vraiment...Et puis , qui te reprocherait d'avoir trouver une manière d'exister...? Dans les jumeaux, il y en a toujours un qui écrase l'autre avec le temps" rétorque le colosse, laissant le gosse en face subjugué. "Continue je t'en prie... ça m’intéresse..."
" Euh...On a commencé à ne plus vouloir se quitter, mais en public...Mon frère refusait de me voir plaisanter avec un autre, ou il s'énervait quand j'étais malade parce que je ne l'avais pas écouter. Alors je m'excusais... C'était pas sa faute au fond...il a toujours eu un caractère horrible avec tout le monde quand il s'énervait. Alors j'lui en voulais pas...Mais nos précepteurs en général ont trouvé ça anormal. Ils ont décidé de nous séparer pour voir ce qui se passerait. Ils estimaient qu'on ne donnait pas assez de nous même scotchés l'un à l'autre...Alors ils nous ont enlevés de force un soir, et nous ont interdit par tous les moyens de ne plus nous côtoyer. On a fraudé. Chacun notre tour...On s'est pris des branlées, mais on a continué. On refusait quoi que ce soit qui puisse nous séparer... on ne combattait plus , on refusait de se lever... quoi qu'il parait que mon frère l'a quand même souvent fait , mais moi je refusais. Il me manquait trop... Plus personne pour me dire quoi faire... plus personne a voir le matin au réveil, ou plus personne pour me foutre le pied au cul..."
" Ton frère était un sale con..."

La discussion s'interrompit. Le gars lécha son assiette, posa le tout bruyamment, et se gratta la barbe de trois jours un peu grossièrement. Warrehn avait avalé sa bouchée et le fusillait du regard. Il avait envie de le tuer.

" J'ai eu vent de cette histoire de jumeaux incestueux."
" On était pas incestueux !"
" Oh vraiment ? Alors tu appelles ça comment ce qu'il te faisait au pieu?"
"....?"
" Ne me dis pas que tu n'as pas capté qu'il te baisait quand même... Oh misère ça va pas être simple..."soupira-t-il en se passant une main sur le visage pour se prendre un truc qui ressemblait à une clope de l'ancien temps mais qui a l'allumage pua davantage. " Je pensais qu'ils vous avaient tuer et jeter dans le désert."
" Dis pas d'conneries! Comment ça t'en as eu vent???"
" Boah... tout se sait, on se renseigne sur les futurs recrues, et le bordel qu'a foutu ton frêre était pas négligeable. Il s'est enfilé en douce une dizaine d'élèves. T'as quand même pas cru qu'il se contentait de ton petit cul..." s'exclama-t-il avec un sourire malsain.

Warrehn se sentit bouillir de l'intérieur. C'était quoi cette histoire. Le type soupira en se grattant les cheveux.

" Sils ont voulu te séparer c'est surtout parce que tu étais un bon élément je suppose...Ton frêre se fichait de toi...Je n'ai pas entendu parler de toi mais de ton frère oui."
" Mais ..."
" Je pensais pas que tu avais survécu... Raconte moi la suite..."
"Pourquoi..." dit-il en prenant un air renfrogné. " Vous avez l'air d'en savoir plus que moi...." [/color]
" Idiot , je ne sais rien de toi....lui oui... mais peu importe."
" Vu qu'on a continué à chercher à se voir...enfin surtout moi... " se corrigea-t-il en se remettant les idées en place..." ils ont décidé de nous faire combattre l'un contre l'autre. mais pas à la régulière. On a été dans la ville des gladiateurs... je ne me souviens plus du nom. Ils nous y ont conduit séparément... à l'époque j'avais déjà cette médaille... cela faisait quelques mois... j'avais battu toute ma section avant de finir presqu'entièrement bandé. On était pas au courant de ce combat arrangé entre eux... Je suis rentré en premier dans l'arène, j'étais persuadé de combattre un esclave... Ils disaient que c'était le test final... j'crois que j'suis débile de naissance..." dit-il en se grattant ses grands cheveux blonds cuivrés encore plein de sang...

L'autre rit un peu à la note d'humour du gamin et lui tendit sa pseudo clope-qui-se-fume-sans-savoir-ce-qu'on-fout-dedans. Warrehn la prit et aspira. Woh....Fo...ort...kof kof. Cela eut le mérite de le refaire sourire.

" Je me suis retrouvé en face de mon frêre...il souriait. Je pensais qu'il était content de me revoir mais... tu me met le doute..."
L'autre ne le lâchait pas du regard.
" Il m'a attaqué avec des moments d'hésitation...On s'est vraiment battu... Il me l'a ordonné alors je... l'ai fait..."

Il soupira une main sur le front , replié sur son genou, la gamelle sur le sol...finie.

" Il voulait que je le tue c'est ça...? Histoire d'avoir le dessus jusqu'au bout sans avoir rien a se reprocher...et me posséder à vie..."
" Tu as tout compris..."

Warrehn allait mal là... bien mal... Il n'avait que 20 ans , et il avait envie de ne plus être là...

"Il s'est empalé sur ma lance... quand on était tous les deux à terre ... a moitié foutus....J'ai perdu connaissance ensuite...Quand je me suis réveillé j'étais dans une cage avec d'autres cons qui puaient et étaient à moitié plein de poux...J'ai su qu’après le second campement que le Palais m'avait vendu à Thorgas...Parce qu'il estimait que je vaudrais plus rien sans lui... Pourquoi ils nous ont pas tué putain..."
" Les mystères de la cruauté humaine... Ce système n'a rien de juste, c'est juste un principe de survis... pour eux tu es une erreur de la nature...Il n'y a pas de place pour les erreurs."
" Alors pourquoi m'ont-ils donné ça...?"
" Peut être pour que tu te souviennes à tout jamais de ce qui te pend au nez si tu viens à redépendre de quelqu'un à nouveau? Comme une cicatrice, un genre de signature du bourreau...Si Thorgas t'a jeté et que le Palais de l'Est t'a aussi renié, je ne peux pas te ramener à notre chef...il y a une chance sur deux pour qu'il n'accepte pas...tu devrais rejoindre la tribu de l'eau. Plus au Nord. Ils t'accueilleront si tu leur montres tes marques et que tu leur racontes ton histoire..."

Et le discours se termina par une discussion calme , plus informative qu'autre chose... Il expliqua que Thorgas l'avait jeté dans un fossé parce qu'il avait refusé de s'alimenter, et qu'il avait aussi mutilé un client en dessous de la ceinture. Battu , laissé pour mort et il se retrouvait là...

Ce grand blond aurait pu le tuer , mais la médaille qui aurait du avoir raison de lui, l'avait sauvé, comme si Dame Nature avait un plus grand dessein pour lui. Plus grand dessein mon cul. La suite? Warrehn erra plusieurs lunes, chargés comme un mulet avec sa maigreur maladive , les pieds rongés par le sable brulant la journée et la peau détruite par le froid de la nuit. Il prit des coups de soleil, vomit à cause d'isolation, trouva refuge auprès de quelques marchands, cachant toujours son visage et mentant sur sa nature. Il montrait sa médaille pour faire comme s'il était un brave guerrier du Palais de l'Est en quête d'un endroit tranquille pour vivre, mais outre ça, il n'existait pas vraiment.

Il passait partout sans qu'on ne le remarque , banal vagabond à qui certains proposait leur cul, le trouvant pas mal du tout. Alors il se laissait séduire le temps d'une halte et repartait calmement , avec ses poumons pénibles et ses malaises, toujours de la bouffe dans les dents ou un truc plein de calories à mâchonner, comme de la viande séchée bien grasse. Il erra pendant trois ans... se fit voler, agresser, tabasser au bord de la mort , puis récupérer par des âmes bienveillantes, etc , etc... il apprit à se défendre, prit de la taille et de la musculature , apprit à connaitre le vrai monde et comment manipuler les autres et au final, il finit par entrer dans la tribu de l'eau ... isl comprirent son histoire et lui proposèrent de rester, mais il refusa respectueusement...

Il se disait qu'il était bien à voyager...Il promit de revenir...Il reparti en exploration , l'excitation de cette vie lui donnait l'impression d'être quelqu'un, d'apprendre, et de ne pas voir les jours passer. Ils découvrit des endroits perdus, des objets incroyables... Et établit un camp en bordure de jungle...Il aimait cet endroit...et surtout , il n'aimait pas le soleil , alors la végétation était son petit. Il s'y construisit une cabane en hauteur , à l'abri des regards indiscrets. Tout ce qu'il avait trouvé du temps passé s'y trouvait comme une incroyable caverne d'Ali baba. Bon... vingt mètres carré de caverne d’Ali baba, pas gros la caverne , mais c'était à lui... et ça , c'était son trésor... le résumé de sa demi vie....


Une présentation rapide du joueur ?
Pseudo: Bonne question
Age réel : 27 ans.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Sam 4 Fév - 12:10
Tu es validé !
Mais pense à modifier ta feuille de personnage. tu es neutre, pas de l'Eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badiya :: Oasis détente :: Les Archives du Forum :: Les Archives Des Personnages-
Sauter vers: