Ouvert Depuis Août 2011 - RPG YAOI - NC18
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Préambule :: Les Notices :: Le Contexte & Annexes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I. Le Contexte

avatar
Voir le profil de l'utilisateur




Le Djinn
Maître du Jeu
Sam 27 Aoû 2011 - 13:18
BIENVENUE SUR LES TERRES DE BADIYA

Les mayas avaient raison...

Le 21 décembre 2012 fut la fin de notre monde. Sous les effets de perturbations à la fois magnétiques et climatiques, la face de notre Terre fut irrémédiablement transformée : déplacement des pôles, éclatement des plaques continentales, submersion d'innombrables zones côtières... Les raz de marée, les tremblements de terre et les éruptions volcaniques métamorphosèrent notre planète qui devient méconnaissable.

Bien sûr, tout ne se fit pas en un jour. Années après années, pendant des siècles, les cataclysmes se succédèrent. Pourtant, l'humanité ne disparu pas. Les sociétés que nous connaissons aujourd'hui n'existaient plus, de même que les frontières, les gouvernements et même les continents. Être américain, iranien ou encore coréen ne signifiait plus rien : nous n'étions plus que des êtres humains essayant de survivre coûte que coûte à la fureur des éléments.

A l'époque où se déroule le forum, il n'existe plus de cartographie complète de la planète. Sur un continent désertique - ou presque - se trouve Badiya. Peut-être est-ce le seul foyer de population restant sur Terre, ou peut-être n'est-il qu'un îlot isolé d'un continent bien plus vaste et peuplé. Nul ne le sait.

Les éléments se sont calmés, les catastrophes climatiques les plus marquantes sont désormais les tempêtes et elles ne sont plus de nature à bouleverser les écosystèmes. Ce ne sont que de simples tempêtes... La technologie a disparu. Sans pour autant être revenu à l'âge de pierre, il ne faut pas espérer trouver le moindre appareil électrique, ni l'eau courante à l'exception des systèmes d'irrigation. Pas de véhicules motorisés. Ce qui reste de pétrole est avant tout une matière brute, collante et nauséabonde dont on ne sait que faire. La médecine elle aussi a fait un énorme bond en arrière, sans doute du fait de la perte de la technologie et de toute les avancées scientifiques qu'elle permettait.

Et c'est ce recul de la médecine qui a entraîné ce qui est sans doute la plus grande particularité de Badiya : sur ses terres, vous ne trouverez ni femmes ni enfants. Pendant ces siècles de lutte, la vie était rude. La mortalité infantile grimpa en flèche et, malheureusement, il était devenu monnaie courante que les femmes décèdent en donnant la vie. Devant ce phénomène mettant d'autant plus en péril la survie de l'espèce, une mesure radicale fut prise : les Palais.

Nul ne sait plus quand les Palais furent construits, ni qui en pris la décision. Sans doute ce changement causa-t-il de nombreuses révoltes et d'innombrables drames mais aujourd'hui, plus personne ne met plus leur existence en cause.

Dans ces Palais vivent les femmes. On pourrait les comparer à des prisons dorées puisqu'elles n'ont pas la permission d'en sortir. Les hommes y sont interdits de séjour à l’exception de quelques serviteurs eunuques mais régulièrement, les portes s'ouvrent pour que soit rempli le "devoir". Celui de la Procréation.

Avec le temps, une nouvelle société a émergé. Un système principalement clanique. Il n'y a pas de gouvernement à Badiya. Pas d'autorité publique. Chacun fait lui-même sa justice mais l'anarchie ne règne pas pour autant. Forte de siècles de lutte pour sa survie, l'humanité semble avoir enfin compris que l'avidité n'était pas le meilleur moyen de vivre tranquillement. Cependant l'Homme reste ce qu'il est et  il ne faudrait pas prendre Badiya pour une Utopie... Deux tribus, les Vents et les Sables, s'affrontent depuis des dizaines d'années, se vouant une haine tenace. les uns protègent les ressources que convoitent les autres...

Les Terres de Badiya sont dangereuses et envoûtantes. A l'extérieur des Palais, les histoires entre hommes sont très courantes et considérées comme normales. Qui serez vous ? Un guerrier se battant pour son clan ou bien choisirez-vous un mode de vie plus paisible comme habitant d'une des rares cités de Badiya ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Badiya :: Préambule :: Les Notices :: Le Contexte & Annexes-
Sauter vers: